Programme national
de bourses

Le concours national de bourses 2022 est maintenant ouvert!

À propos de nous

Chaque année, la section locale 2 de l’UIES octroie sept bourses totalisant 10 000 $ pour une aide financière à l’éducation supérieure. Les membres actifs du syndicat de la section locale 2 de l’UIES et leurs personnes à charge qui fréquenteront une université ou un collège communautaire à temps plein sont admissibles.

Les candidatures sont divisées en régions de l’Ouest, du Centre et de l’Est du Canada. Chaque région reçoit une bourse de 1 000 $ et de 1 500 $. Il y a aussi une bourse nationale de 2 500 $. Consultez le formulaire de demande pour obtenir plus de détails.

«

L’éducation supérieure est devenue un privilège inaccessible à un trop grand nombre d’entre nous… Le soulagement que j’ai ressenti lorsque j’ai réalisé que j’avais obtenu une bourse est quelque chose que trop de gens n’ont pas la chance de ressentir. Je suis reconnaissante de ce concours et ferai bon usage de l’occasion qui m’est offerte. J’espère un jour donner à quelqu’un les moyens d’agir comme cette bourse l’a fait pour moi. »

Maria Sara Florez
Récipiendaire d’une bourse de la région du Centre

La date limite pour présenter une demande est le 15 juillet!

Extraits de nos gagnantes et gagnants de 2021

Lexi Nicole Sapnu Alvarez
Gagnante nationale

« 

 Il est difficile de quitter un emploi pour poursuivre une carrière différente quand cela pourrait signifier la perte des prestations pour médicaments essentiels. Les prestations sont indispensables pour de nombreuses personnes car elles le sont pour elles-mêmes ou pour les membres de leur famille. Un régime d’assurance-médicaments universel pour les travailleuses et travailleurs les encourage à réaliser leur plein potentiel et à prospérer. »

Jesse Beairsto
Récipiendaire d’une bourse de la région du Centre

« 

Si le Canada adoptait un régime d’assurance-médicaments universel, les personnes qui souffrent d’un problème de santé gérable, qui pourraient avoir développé des complications ou une grave crise de santé si elles n’avaient pas les moyens de payer leurs médicaments d’ordonnance, auraient accès gratuitement aux médicaments. »

Maria Sara Florez
Récipiendaire d’une bourse de la région du Centre

« 

Ces prestations uniformiseraient les règles du jeu, ne favoriseraient plus les travailleuses et travailleurs ayant un statut socioéconomique plus avantageux ou dont l’emploi offre une meilleure assurance. Maintenant plus que jamais, nous savons que la santé d’une population va de pair avec la santé des individus, comme en témoignent les éclosions infectieuses.»

Castellanos-Natalia-1

Natalia Aurora Castellanos
Récipiendaire d’une bourse de la région de l’Est

« 

Un régime d’assurance-médicaments universel améliorera les conditions de travail et la qualité de vie des travailleuses et des travailleurs partout au Canada en veillant à ce que nous puissions accéder à nos besoins médicaux sans avoir à dépendre des pratiques non fiables de l’employeur. Et surtout, il contribuera à éliminer tout obstacle discriminatoire à l’accès aux médicaments. »

Greenan-Ethan-1

Ethan Greenan
Récipiendaire d’une bourse de la région de l’Ouest

« 

Un régime universel de garde d’enfants sera un excellent point de départ pour une infrastructure solide dans notre économie. Il permettra aux parents de retourner au travail en sachant que leurs enfants recevront une éducation préscolaire de grande qualité, peu coûteuse et adaptée. Les parents peuvent maintenant se concentrer davantage sur leur carrière professionnelle et sur un bon équilibre de vie familiale. »

kaylieBW

Kaylie Mackeen
Récipiendaire d’une bourse de la région de l’Est

« 

Il est essentiel de comprendre que la main-d’œuvre de notre société évolue rapidement avec un plus grand nombre de personnes qui travaillent à temps partiel, dont seulement 27 % reçoivent des prestations de maladie (Santé Canada, 2019). Les autres sont des travailleuses et des travailleurs indépendants ou contractuels, qui occupent souvent un emploi précaire pour lequel aucune prestation n’est versée habituellement (Santé Canada, 2019). De telles inégalités touchent de façon disproportionnée les femmes, les jeunes et les personnes à faible revenu. »

Thompson-BW

Cameron Thompson
Récipiendaire d’une bourse de la région de l’Ouest

« 

 Pour les travailleuses et travailleurs canadiens qui subviennent aux besoins de leur famille, l’élimination du stress lié aux dépenses de médicaments permettra à leur revenu de servir à d’autres dépenses nécessaires lorsque la santé n’est pas remise en question. Un régime universel d’assurance-médicaments serait un pas dans la bonne direction pour offrir aux Canadiennes et aux Canadiens un système de soins de santé amélioré. »